Mise à jour de l’algorithme Google Mobile : Un impact au final très limité

L’annonce officielle de Google

L’annonce officielle faite par Google sur son blog avait affirmée qu’à partir du 21 Avril 2016, les sites labélisés « Site Mobile » seront avantagés dans les pages de résultats de la version mobile Google par rapport aux sites non optimisés .

L’impact de cette annonce un mois après en quelques lignes : 

Un mois après l’annonce, l’impact s’avère très limité. Les études menées ont vérifié ces conclusions.

Yooda, spécialiste dans le référencement, a analysé la visibilité des sites emblématiques avant et après l’annonce. Le résultat proclamé le 28 avril 2016 affirme :

  • Une visibilité inférieure à un taux de 5,3% pour les sites non compatibles avec les appareils mobiles, par rapport àce qu’ils obtiennent sur une recherche sur PC ;
  • Les sites qui ne disposent pas d’une version mobile ou sites adaptifs ont connu un déclassement dans le référencement sur Google comme le site Bon Coin.

Comment expliquer cette situation ?

Car les sites responsives et les sites mobiles ont été déjà mis en place avant la date de 21 avril 2015. Selon Criteo, le mobile représente 34% des parts des transactions e-commerce dans le monde. Les demandes via un appareil mobile effectuées sur Google seraient supérieures à 50 %.

Dans les domaines d’activité qui utilisent intensément le digital comme l’hôtellerie, le voyage, les médias et les ventes en lignes, la date du 21 avril n’a pas engendré des changements pour eux.

L’algorithme a été déjà mis en place bien avant la date du 21 avril. Les sites dans Google labélisés « Site Mobile » ont fait apparition en décembre 2014.

Quelle stratégie mobile choisir aujourd’hui ?

Deux possibilités s’offrent à vous :

Le site responsive : la stratégie recommandée par Google. Un site unique adapté à divers appareils électroniques évitera la reproduction des contenus, le chamboulement au référencement et surtout vous permettra d’économiser la bande passante.

Le site mobile : la stratégie moins favorisée par Google, peut quand même être utilisée pour les sites en situation nomade. Le mobile occupe une place de plus en plus importante pour le client lors de l’achat. Ils consultent les sites mobiles avant la prise de décision. En effet ces sites, avec leurs contenus et leurs fonctionnalités, peuvent se justifier dans une logique multi-devices.

Google met en place un outil online pour vérifier la compatibilité mobile. Seuls les sites ayant une note supérieure à 75/100 porte le label mobile-friendly.

En résumé, si l’annonce du 21 avril a fait beaucoup de bruits pour des résultats moindres, la firme de Mountain View resteplus discrète sur l’annonce d’une nouvelle version de son algorithme qui a eu bien plus d’impact. Ceci fut confirmé par l’entreprise le 19 mai sur le site Searchengineland.com. Cette mise à jour sur l’évaluation des qualités des sites a rapporté plus.

Tout cet impact ne serait-il pas encore un coup monté pour détourner l’attention des internautes ? Cela reste à vérifier dans les années à venir…

 

 

Partager
  • gplus
  • pinterest

A propos de l'auteur

Author Image

Laissez un commentaire